Seigneur Sith

21 décembre 2009

 

Nous sommes dans un zoo avec des amis, un gigantesque parc avec beaucoup d'espace. Quand tout à coup, quelqu'un parmi les visiteurs crie "les Seigneurs Sith!" C'est la panique, tout le monde se met à courrir partout, en quelques secondes le parc est désert. Je vois au-dessus de la haie des hommes capés de noir, avec des masques représentant des têtes de mort. Mes amis se cachent sous une tente, je pars dans l'abri vide d'animaux, au fond duquel il y a une petite trappe menant à une petite réserve dans laquelle je tiens recroquevillée. Je sors de ma poche des patchs de générateur de froid que je dispose un peu partout sur mon corps car je sais que les Sith repèrent la chaleur corporelle. Par un interstice, je peux voir les Sith attraper les gens du public et les torturer, certains rejoignent leurs rangs. Je me fais prendre. On me scanne, et on décrète que je n'ai pas la "force", et que je ne suis donc d'aucune utilité. On m'arrache alors les dents, on plante des chaînes dans mes poignets, on écarte ma bouche avec des écarteurs de métal. Je pleure de douleur. L'un des seigneurs Sith me dit quelque chose. Je le reconnais, c'est un des hommes contre lesquels je me bats à l'escrime. Je montre que je suis prête à rejoindre leurs rangs si je bats cet homme en duel. On acquiesce et on rit. Lui a la force, et je sais très bien que je ne pourrai jamais le battre. Et en même temps, je sais que je suis devenue une collabo, et que de ce fait, je ne mérite de toute façon pas de vivre. Je rentre dans le ring, le sabre laser à la main. La dernière chose à laquelle j'ai pensé, c'est que ce sera une mort sûrement plus rapide et moins douloureuse que sous la torture.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site